111, fantaisie

Film en cours de montage …
Production :  Les Films de la nuit.
Tourné, été 2019 dans la bibliothèque des arts Décoratifs,
autour du fonds Jules Maciet


En entrant par la porte discrète du 111 rue de Rivoli,
à l’extrémité du pavillon Marsan
dans la bibliothèque des Arts décoratifs,
j’ai eu le sentiment merveilleux
de rencontrer une bibliothèque idéale
tenant en elle tout l’imaginaire dont
j’avais toujours rêvé.

Dans cette bibliothèque sont enfermées
dans de grands albums un million d’images.

J’ai voulu faire un film, d’images immobiles
devenant mobiles et rendre sensible
le désir de transmission qui a pris Maciet
en voulant emprisonner
le monde en expansion du 19 ème siècle
pour l’offrir au regard du proche et du lointain.

Mais peut-on aimer un lieu, peut-on aimer
un vieux monsieur de 163 ans, Jules Maciet ?
Comme le passe-muraille, il est présent sous
la forme d’une sculpture
adossée au fond de la bibliothèque
et semble y déposer un regard immuable.

Ne pas perdre l’autre, cheminer ensemble.
Comme le propose Godard :
Pour voir l’image il faut être deux.
Offrir l’hospitalité à ces images dans un
espace et un temps, les accueillir.